Pêche en rivières

Voilà une technique intéressante. La pêche à la mouche en rivière ! L’harmonie totale entre les amoureux de la nature, pour la faune et la flore. Pouvoir attraper des poissons sauvages, méfiants, rusés sur du fil fin. Voilà un vrai challenge. De monter soi-même ces imitations d’éphémères, de trichoptères, de plécoptères, de diptères etc. Cet éveil de la pêche nous fait prendre conscience que les milieux qui nous entourent sont vraiment fragiles, le fait de marcher dans l’eau doit être attentionné afin de ne pas détruire cette microfaune qui est tellement importante pour cet écosystème varié. Je saurai vous transmettre la richesse qui nous entoure et de vous l’apprendre. Nous allons être des indiens pour quelques heures afin de déjouer la prudence de Madame FARIO et bien d’autres espèces.

 

La pêche en sèche :

La base de la pêche à la mouche, celle qui fait vibrer tous les pêcheurs. Observer les poissons en train de se nourrir en surface et déjouer sa malice grâce à notre imitation, réveillent en nous un plaisir de respect et l’envie de recommencer. Assister à une éclosion est l’attente de tous les pêcheurs à la mouche, je saurai vous l’expliquer et ferai tout le nécessaire pour être au bon moment sur la rivière. Pouvoir vous transmettre cet Amour, ce respect que la pêche m’a appris depuis mon plus jeune âge sera pour moi un honneur.

Le matériel utilisé sera très large par rapport au lieu de pêche que nous allons pratiquer. Je vous propose des cannes de 7 à 10 pieds sur des tailles de soies entre de 3 à 5.

Formation à partir de 12 ans. Période : de mi-mars à mi septembre
4/5 heures base 1 personne 130€/ la journée 230€

 

 La pêche en noyée :

Une technique vraiment intéressante, qui peut ouvrir plus tard à pêcher les grands migrateurs comme le Saumon ou la Steelhead « truite arc en ciel migratrice ». Cette pêche est similaire pour les migrateurs. Elle m’amuse beaucoup car nous devons peigner l’eau de façon méthodique, et surtout ne pas ferrer à la touche car vous lui enlevez votre imitation de la bouche. Comme vous le savez les poissons se nourrissent pour la plupart du temps d’insectes aquatiques. Les éclosions sont rares et éphémères donc il est normal de pratiquer la noyée, elle nous fait patienter et donne de très bons résultats. Nous utiliserons 2 à 3 mouches sur notre bas de ligne et pour les débutants une seule. Le matériel utilisé sera des cannes de 10 à 11 pieds pour des tailles de soies de 3 à 5.

Formation à partir de 12 ans. Période : de mi-mars à juin tout dépendra des niveaux d’eaux
4/5 heures base 1 personne 130€/ la journée 230€

 

 La pêche en nymphe au fil :

Cette technique permet de comprendre le positionnement des poissons dans leurs milieux naturels et de développer le sens de l’eau. Nous évoluerons en remontant la rivière en peignant méthodiquement, soit avec une nymphe ou deux nymphes sur le bas de ligne. « Nymphes=imitations d’insectes aquatiques » Elle donne vraiment de bonne base pour la pêche et donne le goût d’y retourner. Les touches sont détectées sur du fil coloré, un simple arrêt et c’est pendu. Je la préconise pour les enfants, parfait pour débuter comme pour les adultes. Cette technique est très utilisée en compétition. Le matériel utilisé sera de 10 à 11,3 pieds sur des tailles de soies n°3 à 4.

Formation à partir de 11 ans. Période : de mi-mars à septembre
4/5 heures base 1 personne 130€/ la journée 230€

 

NAV, La nymphe à vue :

Elle fait partie des techniques de pêche à la mouche où la maitrise de cet art est totalement absorbée pour la traque des truites. Pour l’ombre commun c’est différent, certes difficile à leurrer mais pas farouche comme la truite qui à la moindre faille de votre part vous obligera à revenir plus tard ou un autre jour. Je vous propose ce stage sur la région P.A.C.A ou sur d’autres départements « me consulter ».

Formation à partir de 16 ans. Période : de mai à septembre suivant les niveaux des cours d’eau
4/5 heures base 1 personne 130€/ la journée 240€